Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'EUROPE est dans la Tourmente.

    Plusieurs pays Européens sont au bord du gouffre financier, la Grèce depuis plusieurs mois mais aussi le Portugal, l'Espagne, l'Irlande... la France n'est pas très loin derrière.

    L'Europe n'a pas su former un noyau suffisamment solide socialement et solidairement pour créer des liens d'unité mesurables dans ces moments de crise. Aujourd'hui, chaque pays tire la couverture à lui.

    Peut-on penser un moment que l'Europe puisse exister sans  humanisme ?

    Certaines valeurs de solidarité n'ont jamais été mises en avant parce que l'Europe avant tout c'était les intérêts marchands pour une paix durable, les temps ont changé. Les états membres doivent se mettre autour d'une table pour parler d'unité sociale, la paix en Europe a eu un prix durant toutes ces années et nous allons maintenant le payer le prix fort  ; soit une désunion qui signifie une destruction de l'Europe telle que les anciens l'avaient projetée, soit une dévaluation de la monnaie pour une grande partie des pays membres, afin de rétablir un équilibre sur l'ensemble des pays. Il est évident que les pays les plus riches, membres de l'U.E. ne le souhaitent pas. Comment pourra - t-on sortir de l'ornière sans y laisser un membre ? Je suis convaincu que les pays de progrès peuvent être associés dans une redistribution et un partage des rôles et des richesses. A l'opposée, l'Allemagne préconise, elle,  un bouleversement dans l'ordre établi dans lesquels les puissants ordonnent et guident sans se soucier de certaines valeurs qui normalement ont servi de règles à la création de l'Europe.

    Si l'Europe délaisse la Grèce dans des moments où l'union doit jouer à fond, c'est que les intérêts de certains pays prévalent sur la conception même de l'Europe . L'idée doit rester contre vents et marées.

    Dans le cas où la Grèce entraînerait un, puis deux pays... de l'union dans la tourmente, cela signifierait qu'une majorité de pays Européens seraient prêts à sacrifier un bras, une jambe, etc... pour que la grangrène ne gagne pas tout le corps.

    Aurons-nous droit à la vision catastrophique d'une Europe dans un fauteuil, je ne l'espère pas et je crois que les dirigeants politiques de l'U.E. aidés en l'état par Le Président du FMI DSK auront suffisamment de maturité politique et un sens du devoir de solidarité pour se donner les moyens de rétablir une confiance sur les marchés financiers d'une part et d'autres parts, une entente fraternelle entre les peuples.

  • Ensemble pour la 3ème circonscription de haute-garonne

    parti radical de gauche.jpgJe suis J-Louis LARENG, élu municipal dans une commune de 1500 h. aux portes de Toulouse. Je souhaite avec ce blog rendre compte de mes activités politiques et sensibiliser les citoyens à l'actualité politique par des revues de presse et préparer les prochaines élections. Moi-même et mes collaborateurs publierons régulièrement des billets, des communiqués et des revues de presse sur ce blog.

    Ecrivons l'Avenir ensemble !