Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Allons-nous laisser faire cela

    Le projet de réforme territoriale est une menace grave pour la démocratie de proximité. M. Vauzelle sera reçu au Conseil constitutionnel, le 2 décembre. Il remettra à cette occasion un texte dénonçant la réforme territoriale voulue par le Président de la République. Faisons de cette journée (qui coïncide avec le coup d'état de Napoléon III) une action pour la République et pour la démocratie de proximité

     

    Le gouvernement, qui est dans une situation financière difficile, cherche à se défausser sur les collectivités locales, qui sont bien mieux gérées que lui. Les citoyens commencent à comprendre qu’avec cette régression territoriale, ils vont être surtaxés. Les maires ne savent pas comment ils vont pouvoir boucler leur budget. Quant aux associations, qui sont souvent dépendantes des subventions des collectivités, comment vont-elles survivre si demain le gouvernement coupe les vivres en supprimant la clause de "compétence générale" ?

    « On peut approuver ou non la politique générale de M. Sarkozy ; on peut apprécier ou non sa personnalité ; mais, face aux deux décisions électorales essentielles qu’il s’apprête à prendre, on ne peut avoir qu’une réaction indignée : ce sont des opérations de tricheur.  (…)»